Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 20:42
image du jour #77

sinon

vider la cave, ranger, monter, redescendre

ça peut

entraîner une certaine satisfaction

Published by mirabelle - dans images
commenter cet article
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 17:10
image du jour #76

sinon

j'ai une page remplie de "sinon" dans mon carnet de sac

et des idées pour mon futur carnet de plongée

Published by mirabelle - dans images
commenter cet article
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 09:15
image du jour #75

sinon

ça n'a fait sourire que moi :

un collègue arrive avec un pull gris foncé

je lui dit

"c'est rare de te voir en gris"

(c'est vrai)

j'ajoute

"anthracite c'est joli, ça change"

et je ris à l'intérieur

Published by mirabelle - dans images
commenter cet article
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 18:36

Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu les mêmes
Ils ont quand ils s'en viennent
Le même regard d'un seul désir pour deux
Ce sont des gens heureux
Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu les mêmes
Quand ils ont leurs problèmes
Ben y a rien dire, y a rien à faire pour eux
Ce sont des gens qui s'aiment
Et moi j'te connais à peine
Mais ce serait une veine
Qu'on s'en aille un peu comme eux
On pourrait se faire sans que ça gène
De la place pour deux
Mais si ça ne vaut pas la peine
Que j'y revienne
Il faut me le dire au fond des yeux
Quel que soit le temps que ça prenne
Quel que soit l'enjeu
Je veux être un homme heureux
Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu rebelles
Ils ont un monde à eux
Que rien n'oblige à ressembler à ceux
Qu'on nous donne en modèle
Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu cruels
Quand ils vous parlent d'eux
Y a quelque chose qui vous éloigne un peu
Ce sont des choses humaines
Et moi j'te connais à peine
Mais ce serait une veine
Qu'on s'en aille un peu comme eux
On pourrait se faire sans que ça gène
De la place pour deux
Mais si ça ne vaut pas la peine
Que j'y revienne
Il faut me le dire au fond des yeux
Quel que soit le temps que ça prenne
Quel que soit l'enjeu
Je veux être un homme heureux
Je veux être un homme heureux

(j'aime bien William Sheller)

quel que soit le temps que ça prenne

sinon

hier c'était ma rentrée au yoga

et aujourd'hui j'ai eu l'impression

que ma cage thoracique

était un accordéon

(comprend qui peut)

16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 21:11

le week-end dernier c'était kayak

plutôt :

train

huitres

nuit

réveil

casquette (ouais, dis rien...)

maillot

test et réglage du kayak

(si, ça se règle)

chargement

voiture

déchargement

mise à l'eau

pluie

baignade pas complètement prévue

sorte de surf

("quand tu sens que ça te prend par derrière

tu pagaies"... c'était donc ça)

retour

j'ai trouvé que le rapport

temps de préparation / temps sur l'eau était plutôt sympa

rapport à d'autres activité aquatiques

déjeuner

balade

homard

barbecue

festin et honneur aux animaux morts

le lendemain pareil

moins de participants

plus de soleil

chacune et chacun en a profité

comme il voulait

comme il souhaitait

je crois

j'ai pagayé

je me suis baignée deux fois

j'ai pas demandé mon reste pour les huitres

le midi (à 15h)

j'ai kiffé mon week-end

vraiment

j'ai pris tout ce que j'ai pu

j'ai senti la mer contre moi

je me suis senti vivre

ça faisait longtemps je crois

kayak de mer

sinon cette semaine on a repris la piscaille

j'aime toujours autant

(j'enfonce une porte ouverte je crois)

(je me lasserai jamais de l'eau sans doute)

Published by mirabelle - dans (sirop) sport
commenter cet article
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 12:21
évidemment

sinon

la mer c'est dégueulasse

les poissons pissent dedans

10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 22:32
image du jour #74

sinon

les homards sont pas morts pour rien

plutôt

je crois qu'on leur a fait honneur

j'espère du moins

Published by mirabelle
commenter cet article
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 20:26

tu l'as pas connue

pas ici du moins

je sais plus si je t'en ai parlé

un jour j'ai cohabité avec

une araignée

elle s'appelait Spidère

j'avais eu peur de l'écraser

alors je l'avais laissé là

un jour elle est partie

aujourd'hui dans l'escalier

qui remonte du parking

je crois que je l'ai retrouvée

ce qui m'a fait plaisir c'est que ce soir

en partant elle était toujours là

ça veut quand même dire

que tous les gens du parking sont passés devant

(l'ascenseur est cassé)

et que personne l'a écrasé

plutôt

aucune des personnes qui l'a vue

ne l'a écrasée

elle est tellement grosse que je vois pas comment on pourrait même ne pas la voir

je sais pas toi

mais moi ça me donne un petit brin

d'espoir

on ne tue pas les animaux comme ça juste parce qu'ils ne nous sont pas sympathiques

on ne tue pas

voilà

j'ai retrouvé Spidère !

sinon t'en penses quoi

de la rentrée des classes ?

Published by mirabelle - dans animaux
commenter cet article
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 19:13

on avait dit

"on cuisinera"

je pensais pas qu'il ferait si chaud

j'ai eu du bol j'ai fait la salade

du coup je me suis pas trop approchée du feu

j'ai découvert une recette que des gens doivent se transmettre de génération en génération, ailleurs ou ici

j'ai écouté les astuces

j'ai improvisé aussi un peu

j'ai mis ce que j'avais

mais sans dénaturer l'idée je crois

chacune et chacun a pu se re-servir

tout le monde en a repris

je pensais pas qu'on mangerait presque tout

(vu qu'on avait aussi des aubergines à manger ensuite)

deux blancs de poulet

quatre grosses patates

un demi bocal d'olives noires

un demi bocal de cornichons

de l'ail frais

de l'ail confit

un petit pot de mayo

beaucoup d'huile

sel

poivre

et je crois que c'est tout

tu fais cuire à la vapeur le poulet avec l'oignon

tu fais cuire les patates

tu jettes l'oignon ou tu en fais autre chose

tu écrabouilles les patates

tu effiloche menu le poulet

tu mélanges avec les cornichons et les olives coupés fin, l'ail, l'autre ail

tu ajoutes le pot de mayo

(nan mais il était petit hein)

tu vides la fin de la bouteille d'huile d'olive

ou tu en ouvres une nouvelle

tu arroses le tout pour que ça n'ait l'air pas présentable

tu rectifies l'assaisonnement si besoin

et tu vas boire l'apéro si tu veux

(apéro qui, si tu as bien géré les choses, s'est préparé tout seul pendant que tu étais occupé)

la salade de samedi, ou salade de Sari

après ça tu te régales de ta soirée

tu regardes les autres se régaler

tu remanges avec plaisir

et pour de vrai

ça fait comme une paix, au fond

l'amitié

la transmission

sinon

c'était bien tes vacances ?

Published by mirabelle - dans cuisine
commenter cet article
26 août 2016 5 26 /08 /août /2016 20:05

tout le monde ne parle que de ça

(presque)

oui

depuis trois jours (trois jours !)

il fait chaud

ça m'a décidé hier à réaliser

un projet que j'avais depuis un moment

dans mon nouveau chez moi

j'en avais causé à Féroce

je l'avais écrit à Doume

hier soir je l'ai fait

c'était moins dur que je n'imaginais

moins bruyant aussi

mais pas moins beau

j'ai vu la lune se lever

je me suis dit que l'heure devait avancer

vu qu'elle n'était pas toujours à la même place

j'ai vu le ciel s'éclaircir au fond

j'ai profité de tout ça

je n'y croyais pas

je n'étais pas certaine de pouvoir

pas certaine d'oser aller au bout

au pire le lit ne serait jamais loin

j'ai essayé

j'ai fait un petit bout

d'un voyage immobile

fait chaud

sinon

t'as déjà dormi à la belle étoile ?

Published by mirabelle - dans images (sirop) sport
commenter cet article

en passant

merci de votre visite !

sauf mention contraire, le contenu de ce blog, c'est le mien : les textes, les images, les dessins, les photos, tout ça c'est à moi quoi...

pour me contacter : marmirabelle@gmail.com

Rechercher...

Les Pages